18747279_w434_h289_q80

Jeudi, je suis allée au ciné avec ma choupette Jovana, pour voir Sabrina, avec Audrey Hepburn à la Filmothèque du Quartier Latin. J'étais ravie ! Ensuite, hier, j'y suis retournée pour voir Vacances Romaines, que j'ai beaucoup aimé aussi !

En réalité, c'est à l'occasion de la réédition de Diamant sur Canapé qu'on a un retour sur trois autres films d'Audrey.
18407006_w434_h578_q80

Jeudi 2 août à 16h30 : Sabrina 1954, de Billy Wilder.

Fille du chauffeur des richissimes Larrabee, la jeune Sabrina s'éprend d'un fils de la maison, Oliver, un play-boy. Les parents de ce dernier chargent alors son frère Linus, businessman austère et solitaire, de séduire la jeune fille pour ensuite la quitter... La résistible ascension d'une Cendrillon des temps modernes et la lutte fracticide pour la conquérir narrées avec mordant et fantaisir par billy wilder. Avec une Audrey Hepburn plus délicieuse que jamais, incapable de maîtriser l'art du soufflé à cause d'un chagrin d'amour.

18403969_w434_h578_q80
Samedi 4 août à 16h30
: Vacances Romaines (Roman Holiday) 1953, de William Wyler.

A Rome, une délicieuse princesse lassée des obligations mondaines s'évade et découvre incognito la ville éternelle à bord d'une Vespa et flanquée d'un journaliste américain. A la fois comédie et conte de fées, un film illuminé par la grâce d'une débutante de 22 ans nommée Audrey Hepburn, Meilleure Actrice aux Oscars cette année-là. La charme fait cinéma !


affiche_w434_h578_q80

Mercredi 1 août, Vendredi 3 août, Dimanche 5 août à 16h30 : Diamants Sur Canapé 1961, de Blake Edwards, d'après Truman Capote.

Une jeune new-yorkaise n'a qu'une passion : les bijoux. Il ne se passe pas de nuit sans qu'elle fasse un arrêt devant la vitrice de Tiffany's, le célèbre joaillier de la 5e Avenue. Sa vie trépidante et ses goûts fantasques surprennent autant son voisin de palier, un jeune écrivain, que ses fêtes bruyantes provoquent la fureur de son autre voisin, un irascible Japonais. Découvrant ses nombreuses visites à la prison de Sing Sing, l'écrivain s'aperçoit cependant qu'elle n'est pas exactemment la jeune fille innocente qu'il croyait... Une comédie policière sophistiquée, romantique et éblouissante, où éclatent le charme et le talent d'une Audrey plus fascinante que jamais et magnifiée par les robes d'Hubert de Givenchy.


rose_w434_h578_q80
Lundi 6 août à 16h
: La rose et la flèche (Robin and Marian) 1976, de Richard Lester.

Après des années d'exil, Robin des Bois revient avec son fidèle ami Petit Jean à Sherwood. Dame Marianne est entrée au couvent, le Roi Richard et son frère Jean sont devenus fous, et le temps de l'aventure semble défiitivement terminé. Mais le shérif de Nottingham, revenu troubler la paix de Sherwood, va permettre au valeureux Robin, accompagné de ses fidèles, de combattre une fois de plus l'oppression. Une fable nostalgique et drôle sur la redécouverte de la guerre et de l'amour par des héros vieillissants. Une méditation sur la temps et un couple d'anthologie.

affiche_w434_h578_q80

Mardi 7 août à 21h
: Diamants Sur Canapé 1961, de Blake Edwards, d'après Truman Capote.

Une jeune new-yorkaise n'a qu'une passion : les bijoux. Il ne se passe pas de nuit sans qu'elle fasse un arrêt devant la vitrice de Tiffany's, le célèbre joaillier de la 5e Avenue. Sa vie trépidante et ses goûts fantasques surprennent autant son voisin de palier, un jeune écrivain, que ses fêtes bruyantes provoquent la fureur de son autre voisin, un irascible Japonais. Découvrant ses nombreuses visites à la prison de Sing Sing, l'écrivain s'aperçoit cependant qu'elle n'est pas exactemment la jeune fille innocente qu'il croyait... Une comédie policière sophistiquée, romantique et éblouissante, où éclatent le charme et le talent d'une Audrey plus fascinante que jamais et magnifiée par les robes d'Hubert de Givenchy.

Donc, je suis allée voir Sabrina puis Vacances Romaines et aujourd'hui j'irai pour Diamants sur Canapé et demain, La rose et la flèche. C'est dommage que le programme ne dure pas plus longtemps, on aurait pu aussi voir My Fair Lady ou Guerre et Paix ou encore Charade et bien d'autres. C'est cruel ! Mais bon, contentons nous déjà de ceux-là. si vous avez l'occasion d'y aller, n'hésitez pas ! Vous me verrez surement d'ailleurs !
J'oubliais, bien sur, les films sont diffusés en VO !

DSC00466La filmothèque du Quartier Latin
9 rue Champollion
75005 Paris
M° Cluny La Sorbonne, Odéon, Luxembourg.